Les témoignages sur Modes et Travaux

Certains de nos camarades blogueurs ont accepté de témoigner sur Modes et Travaux et les poupées du magazine. C’est avec bonheur, parfois avec nostalgie, qu’elles et ils ont partagé avec nous leurs impressions !!!!

 

Merci à eux………

_________________________________________________

 

Blog de maridadu72

Quand j'étais petite, une amie avait une Françoise et une valise pleine de petits vêtements qu'elle confectionnait avec l'aide de sa mère.

J’en ai rêvé !

Mais comme à l'époque, j'affirmai que je n'aimais pas les poupées

que je préférais les livres............eh bien j'ai eu des livres, des quantités de livres !

Maintenant je me rattrape, j'ai 2 Françoise, 1 Michel et de très beaux vêtements !

Nostalgie quand tu nous tiens !

Je nous revois, toutes les 2 - elle s'appelle Danièle - habillant et déshabillant Françoise, avec précaution

…………………bonheur de l'enfance !

Dany

_________________________________________________

Blog de Barbiecatetsesdolls

Je ne possède pas de Françoise et je n'en ai jamais eu .... Pourtant, je me rappelle que ma grand-mère était abonnée à Modes & Travaux et tous les mois, je rêvais devant les magnifiques tenues proposées par ce magasine !

Je refusais de comprendre qu'il fallait coudre les vêtements et ma pauvre grand mère n'aimait que la broderie ....

Alors, je n'ai jamais eu la poupée et fait quelques vilains caprices :( 40 ans plus tard, j'ai découvert les blogs Skyrock ... Je ne possède toujours pas la poupée, je ne sais toujours pas coudre mais quel bonheur d'admirer la riche garde robe de cette petite fille parfaite ayant toujours la bonne

_________________________________________________

Bonsoir

J'ai laissé un message dans le livre d'or de votre magazine.
Je viens de lire votre appel à témoins concernant le magazine Modes et Travaux. Je le lis toujours!
Ma mère achetait ce magazine et lorsque les pages poupées sont arrivées , je devais avoir 6 ou 7 ans. Je n'ai pas appris à coudre avec les patrons, mais je regardais ma mère le faire et hier c'est moi qui le faisait pour mes enfants ( qui sont grands maintenant). J'ai hâte d'avoir des petits enfants pour coudre à leur poupée des vêtements.
Ce journal pour moi est comme un livre qu'on se transmet de mère en fille. J'ai gardé toutes les revues, au grand désespoir de mon mari et n'hésite pas à les relire pour mon propre plaisir.
Voila, j'espère que mon témoignage sera édité car c'est ma manière à moi de remercier Modes et travaux d'exister!
Cordialement


Clarisse

_________________________________________________

Bonsoir

Je viens de lire un appel à témoin sur un blog.

Je souhaiterai y paticiper.

Dans mes souvenirs, Modes et Travaux n'était pas très apprécié de mes parents ( je suis de 52). J'ai toujours entendu dire que c'était un journal pour les "vieux". La mode était désuette, les contenus sans saveurs etc.

Plus tard, adulte, alors que je cherchais de l'inspiration pour faire un repas de famille, j'ai été attirée par la couverture d'un Modes et Travaux. Amusée, je commence la lecture et quelle n'a pas été ma surprise de découvrir un contenu avenant, coloré et très moderne. Ce jours-la j'ai trouvé ma recette pour mon repas et depuis, je l'achète chaque mois.

Par contre, je n'ai pas de patrons pour la poupée car je ne suis pas une collectionneuse de poupée.

Cordialement

Andrée

_________________________________________________

Petite Françoise,


Je ne t'ai pas connue étant enfant. Les petites Parisiennes ne venaient pas se perdre dans les milieux ouvriers de l'Est de la France, où les mamans n'avaient ni argent pour acheter magazines et poupées, ni temps libre pour tricoter ou coudre. Lorsque je t'ai vue pour la première fois, bien des années plus tard, je n'ai pas trop aimé ta frimousse de petite fille trop sage. Mais quand j'ai découvert ton trousseau, je l'ai adoré... Je connaissais tes robes. J'en avais portées, ou du moins de très semblables (données par une dame riche à ma marraine). Et j'ai alors voulu te retrouver pour t'adopter, t'apprivoiser, te cajoler, te gâter. Aujourd'hui, petite Françoise, ton joli minois m'a définitivement charmée. Accompagnée de beaucoup de tes sœurs jumelles, tu peuples ma maison et tu l'égaies de tes merveilleuses tenues. Je t'ai connue longtemps après l'enfance, certes, mais il n'est jamais trop tard lorsqu'on conserve une âme d'enfant.


marie odile

_________________________________________________

bonjour,


Les éditeurs-fondateurs de M et T, se sont aperçu du grand succès de "la semaine de suzette", ont sans douté pensé qu'associer Maman et fillettes dans un même journal était une bonne idée, en fait c'était une super-bonne idée, et je me souviens qu'en classe ( années 50)on parlait beaucoup des poupées de MetT et de leurs vêtements. Les deux magazines ont suivi leur route côte à côte sans se faire du tort...du grand art..chose impensable à l'heure actuelle , dommage.
bonne journée


selma cayol

_________________________________________________

Je suis une Mamy encore en activité et j'avais presque honte de faire des vêtements de poupées croyant être seule et un peu particulière quel soulagement de constater que nous sommes nombreuses  .Merci à toutes ma Mère était abonnée à modes et travaux je les ai gardé et envisage de les classer les premiers dates des années 50, je dois pouvoir aider certaines à bientôt.

mahuet

__________________________________________________

« Pour s’évader de sa prison clinquante, Madame se rue sur la presse. Modes et travaux (crée en 1919) Nous Deux (1947) et les autres titres féminins s’arrachent à plus de 15 millions d’exemplaires, dans un pays qui compte 17,7 millions de femmes de plus de 15 ans. On y parle confort, foyer et beauté. Mais surtout pas de politique. Les questions qui fâchent, ce sont Elle et Marie-Claire qui les abordent »

Extrait  de l’article «  1960-2011 Les femmes changent tout ! A la maison, au bureau, au lit, dans la rue » par Alice Bomboy, Hugo Lindenberg, Cyrielle Le Moigne-Tolba . Paru dans « Ca m’intéresse »  Memo, l’histoire éclaire le présent  - numéro 4 – Avril 2011

__________________________________________________

Blog de  mamielocco06

Les poupées de modes et travaux.

Pour moi je les ai toujours connues vu que ma maman était abonnée à la revue mais je n'ai jamais eu de Françoise car maman n'avait pas les moyens de me l'acheter mais j'avais une voisine qui l'avait et elle me la prêtait de temps en temps et maman me faisait à mes poupées les petits vêtements pour mon baigneur un SNF.

Bref, quand j'eus atteins l'âge adulte je me suis occupée de mes enfants et de mon travail, depuis un peu plus de dix ans, je me consacre à ma passion les poupées, j'ai pu avoir une Cécile, mais mon rêve c'est une Françoise en celluloïd comme dans les années 50 mais hélas ont n'en trouve plus ou très cher mais je pense qu'un jour je réaliserai mon rêve .

Merci de me lire

Elyane   

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site