Petite étude du catalogue d’étrennes du grand magasin : Au Louvre de 1923/24

Lors d’une conférence de Barbara Spadaccini-Day, j’ai été littéralement captivée par la richesse d’informations de son exposé sur les couvertures des catalogues des étrennes des grands magasins.

La pertinence de ces observations et le sens du détail ont fait de cette réunion du CERP un moment inoubliable.

Depuis ce mardi frileux du mois de novembre 2008, une idée fixe me poursuit : trouver le maximum de catalogues pour mettre en pratique ce que j’avais appris ……… et bien voila !!!...... ce jour est enfin arrivé ………. J’ai acheté mon premier catalogue d’étrennes pour vous transmettre à mon tour, ce que Barbara m’a appris.

Les couvertures de ces catalogues d’étrennes sont le véritable reflet de leur époque ; politique et vie sociale s’offrent ingénument à nos yeux.

Des affichistes et illustrateurs, parfois de très grande renommée comme Poulbot, Maggie Salcedo ou Béatrice Mallet, étaient sollicités pour dessiner les couvertures et les illustrations de ces catalogues.

Les catalogues d’étrennes illustrés des grands magasins apparaissent à la fin du 19ème siècle et cesseront de paraitre au début des années 50 pour faire place à des scènes photographiées mettant en valeur, non plus l’époque mais l’objet.

Rappelons que le Père-Noël n’avait pas encore l’impact commercial qu’il a aujourd’hui et que Noël était vraiment une fête religieuse. On offrait des cadeaux au nouvel an d’où la tradition du cadeau des étrennes qui pouvait être : un livre, un jouet ou bien d’autres choses encore. Il faut se rappeler que les catalogues étaient préparés l’année précédent la date du catalogue, c'est-à-dire pour celui qui nous intéresse ici : 1923 pour les étrennes de 1924.

Le grand magasin Au Louvre de Paris a dû demander en 1923 à Henri Grand’Aigle de collaborer à l’élaboration du catalogue.

 

Henri Grand’Aigle (1881-1951) signe la couverture et les petites scénettes amusantes des pages de jouets. C’est un illustrateur assez connu de son époque. Il dessinait dans la revue Le Pèlerin dans les années 20/30 et croquait parfois avec cruauté les événements qui secouaient la société française.

←Dessin de Gignoux (1932)

 

 

 

Illustration parue dans le Pèlerin 1926 →

 

 

 

← Affiche de H.Grand’Aigle en mémoire des artistes morts à la grande guerre. 1920

 

En dessinant sa couverture, Henri Grand’Aigle est probablement influencé par l’expédition préparée par Roald Amundsen (1872-1928) pour atteindre le Pôle Nord en avion. Cette expédition, qui fut un échec, tiendra tout de même en haleine la population mondiale et on en parla beaucoup dans les journaux.

Roald Amundsen. 1926→

 

Henri Grand’Aigle s’inspire directement de la vie au Pôle Nord, ou du moins de la vision qu’il en a car il n’est pas fait mention d’un voyage dans les océans glacials dans sa biographie !

Chaque illustration présente les jouets de la page mis en scène sur le thème polaire.

 

←Pierrot vient-il prêter sa plume à son ami l’esquimau ? Illustration de la page (couverture) : Vêtements de poupées.

 

Ce jeune esquimau a l’air bien timide →

devant cette jolie poupée à la frimousse

dédaigneuse ! Illustration de la page 1 :

Les poupées du Louvre

 

← Le monde est à l’envers …. C’est le phoque qui vient se nourrir !!!. Illustration de la page 2 : Ménages - Guignol

La loterie du pôle nord…. Pour l’anecdote, il ne s’agit pas de notre loto actuel qui prend son essence dans →

une loi de 1933, mais probablement d’une loterie de village ou de bonnes œuvres. Illustration de la page 3 : Boites de travail.

← La chasse est un métier d’homme ! Illustration de la page 4 : Soldats - tirs

 

« Ouille, ouille » on ne s’improvise pas bricoleur ! →

Illustration de la page 5 : Jeux de société

 

←Ha la TSF !!!! Voila l’ancêtre de notre internet d’aujourd’hui. Illustration de la page 6 : Jouets scientifiques.

Mais ?? Ce jeune esquimau tenterait-il de faire →

concurrence à Mrs Lagache et Léonard ???

« Mais dites-moi jeune esquimau, la 1ère course du Mans (1923) ne s’est jamais déroulée au pôle nord !!! » Illustration de la page7 : Animaux.

←La double page de fin. Pêle-mêle d’événements politiques et sociaux : Les colonies françaises en Afrique, les courses automobiles à travers le désert, le Jazz band !

Bibliographie : Les catalogues d’Etrennes de Barbara Spadaccini-Day in Petit courrier n° 86

Sources : Le Quid 2006

Catalogue des étrennes de 1924

Entretiens et discussions avec Elisabeth Chauveau

 

Photos : Isabelle D.

Chronique de la première guerre mondiale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site