Christian Carez

Mishmash ou la Confusion

 

Né en 1938, Christian Carez a été professeur de photographie à ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS VISUELS de La Cambre en Belgique mais aussi photographe publicitaire, de mode.

Depuis plus de 20 ans, il se consacre à la photographie documentaire à vocation sociale et à la fabrication de mise en scène inspirée de ses souvenirs d’enfance.

Deux axes déterminent son parcours : des travaux mis en scène et fictionnels et d'autre part des photos documentaires ou de paysages. "Mishmash ou la Confusion" fait partie du premier groupe, sorte de saga retraçant son histoire, celle de sa famille et de ses amis entre l'immédiat après-guerre et la fin du siècle…………celle que nous allons découvrir !!!

Christian Carez

Souvenirs de guerre. Mars 1940 Christian Carez

Souvenirs de guerre. Juin 1944 Christian Carez

Souvenirs de guerre. 3 septembre 1944 Christian Carez

Bonsoir l'angoisse Christian Carez

Fin de soirée au Mejorana Christian Carez

Paul Krellstein au Grand Amour, trois heures du matin Christian Carez

Sources :

Revue Clichés - N°11 - novembre 1984

Isabelle D. 

Note de Clara : 

Par curiosité, nous avons cherché ce que le mot « Mismash » voulait dire, voila ce que nous avons trouvé sur Internet : Mishmash : c’est le nom que les enfants des rues de Bruxelles donnaient au mélange d’eau et de terre avec lequel ils jouaient, il n’y a pas si longtemps. C’est, en yiddish, la confusion. Mishmash est le fruit d’une alchimie, d’un mélange entre la réalité et l’affabulation qu’est tout travail de mémoire. Un récit qui ne se donne pas d’emblée mais se découvre au fur et à mesure, avec un étonnement qui se mue très vite en curiosité puis en fascination pour cette succession d’images si limpides et si ambiguës à la fois.

__________________________________________________

 

 

Retour à la rubrique : L’art, les poupées et les jouets

Retour à la rubrique ARTS

Retour à l’accueil

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site