Malou Ancelin

Tout ce que j’ai lu sur Malou Ancelin commence par « depuis sa plus tendre enfance, Malou a aimé les poupées » et il faut qu’elle les aime vraiment, sincèrement, passionnément pour leur donner autant de douceur et de tendresse.

Extrait du livre " La poupée aujourd'hui - un art vivant

Le regard qu’on porte à ces poupées et à ces figurines nous imprègne d’un sentiment de calme et de sérénité.

Malou écrit d’abord ses poupées, elles prennent vie sous sa plume et les modèle ensuite dans différentes matières.

Les premières poupées de Malou (début 70) sont inspirées des récits que lui raconter sa grand-mère sur sa propre vie qui était rempli de joie et d’extravagantes aventures.

Les années passent, Malou acquiert une petite renommée, et même hors de nos frontières !

Elle évolue de la poupée en tissus à la poupée en résine recouverte de peau d’agneau.

En 1985, après sa rencontre avec Anne Mitrani et Joëlle Lemasson, elle insuffle à ses poupées une expression. Les yeux, le nez et la bouche sont toujours peints.

Les poupées ne portent pas vraiment de prénoms, mais plutôt des expressions romantiques : l’heure bleue ou plus récemment Lumineuse illuminée.

Fin 80, Corolle s’intéresse à son travail et lui demande de créer des poupées. Marie, Manon et Lola naitront de cette courte association.

Aujourd’hui, Malou travail d’autres matériaux que la résine, elle « patouille, colorie, découpe, barbouille » ses créations d’un style unique rappelant le monde des fées et des lutins.

Elle dit « C’est parce qu’on grandit dans la solitude des chambres qu’on croise un jour une chemin d’encre et de papier (…)C’est parce qu’on peut y cacher ses histoires à dormir debout, ses pages blanches, ses lettres d’amour, les bonnes et mauvaises nouvelles, la météo du jour, le monde entier avec ses battements de cœur, ses colères et ses fous rire »……… c’est comme ça que Malou voit ses poupées !!!

 

Merci à Chloé pour le livre « La poupée aujourd’hui – Un art vivant » 

Je vous invite à aller visiter son site : http://monsite.orange.fr/malouancelin/page3.html

 

 Carte postale dont le texte est écrit par la fille de Malou!

 

Deux jolies poupées vendues en salle des ventes

 

 


Celles que j'aimerais avoir !!!

 

Lili à la campagne

 

Lili au chateau


La fille de Malou écrit souvent sur les dessins de sa mère.

Voici quelques poèmes .....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Quelques documents confiés par Malou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Notre rendez-vous !!!

Ça commençait mal .......malgré les indications du GPS, j'ai réussi à me perdre ....... au bout de 15km de tentatives infructueuses, je me décide à téléphoner à Malou Ancelin pour qu'elle me guide vers son atelier.......mes nièces, en fines connaisseuses, se sont assoupies à l'arrière.

A un ou deux km de chez Malou, je m'égare encore mais cette fois je rappelle avant de refaire 15 km de détour !!! Malou, gentiment, me gardera en ligne en m'expliquant où je devais tourner et me décrivant l'allée de platanes ......(que je ne verrais pas du premier coup !)......me voila enfin !!!

Malou sort de son atelier, suivi de prés d'un jeune artiste dessinateur qu'elle soutient. Elle m'accueille très gentiment et me faire remarquer que nous avions rendez-vous .......demain ! Moi qui pensais avoir 2 h de retard, j'avais finalement 24h d'avance Laughing

Nous nous présentons, puis nous entrons dans son atelier. Il est comme à son image, un peu bohème, très bien tenu, ouvert sur un magnifique jardin ou les fleurs et les chats se partagent notre regard !! tout n'est que douceur et poésie ....... quelques créations sont posées ici et la, les murs sont couverts de ses toiles, un canapé moelleux et une petite table invitent le visiteur à s'arrêter pour contempler le paysage doux et reposant du jardin de Malou.

Mes yeux croisent soudain le regard d'un Petitcollin tête buste!!!! Mais oui, c'est vrai, Malou est aussi une artiste en poupée.......!!!

Voila Malou et ma nièce ...... Joséphine

Une conversation s'engage entre elles. Ma nièce lui demande comment elle fait ses poupées et Malou lui répond qu'elle utilise du papier qu'elles broie dans une machine pour en faire une pâte. Cela se déroule en trois étapes et elle ne sait pas vraiment combien de temps elle passe sur un de ses personnages. Je suis très émue d'entendre Malou répondre gentiment à ma nièce, et je suis très fière de cette dernière !!!

Nous continuons à discuter, et je lui demande pourquoi elle a arrêté de fabriquer des poupées. Malou me répond qu'elle en avait fait le tour et qu'une poupée représentait beaucoup de contrainte. Elle se réalise totalement dans ses nouveaux personnages qui ont, tous, un message en commun " la terre et ce que nous en faisons" .

Nous parlons de ma poupée préférée, Lily et Malou me montre son book où elle a recueilli tous les articles écrits sur elle, j'aurais un pincement au coeur en lisant un article sur Tartine et Trottinette, la boutique de Chartres qui vient de fermer. Nos discussions nous mènent vers un évènement qui assombrit tout à coup le regard de Malou; ça fait maintenant 2 ans que son ami Pierre Durdilly a disparu, elle en parle toujours avec tendresse. (Pierre Durdilly était le sculpteur de Corolle )

Voila, la journée prend fin, Malou m'invite à revenir, je ne prends même pas la peine, en mal élevée que je suis, d'utiliser les formules de politesses adaptées et je m'empresse de promettre à Malou une prochaine rencontre!

Malou me taquine gentiment d'un " ça va aller pour le chemin du retour ?"

Dans mon rétroviseur, la dernière vision que j'aurais de Malou sera celui de son regard qui suivra ma voiture jusqu'à ce qu'elle disparaisse!!!

Mes nièces se rendorment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une Vigilente

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                Deux petites graines

>

Chez Malou ,par une belle journée de juin 2012

 

Malou Ancelin

 

Malou Ancelin

Malou Ancelin

Malou Ancelin

 

 

Malou Ancelin

Malou Ancelin

Malou Ancelin

 

Malou Ancelin

 

 

Malou Ancelin

 

Malou Ancelin

Malou AncelinMalou Ancelin