Ball Jointed Doll ou B.J.D

L’engouement pour ces poupées en résine de polyuréthane (dans le langage usuel, on dira simplement résine) est très récent. Cependant, le phénomène a pris tellement d’ampleur qu’il est difficile aujourd’hui de répertorier toutes les fabriques de B.J.D et d’ignorer leur existence.

Les origines japonaises

Pour une fois, ce sera du pays du soleil levant que viendra la nouveauté……… quoi que ….. nous aborderons ce « quoi que » plus tard !

Avant 1998, la société Volks fabrique, entre autre, des « figurines » des mangas japonais (dessin animé, soit vidéo, soit écrit), puis fabrique des « figurines » articulées à partir de ces mêmes personnages.

La clientèle japonaise se sent frustrée de ne pouvoir récréer les mouvements et attitudes de leur « figurine » comme peuvent le faire leurs personnages fétiches dans les mangas…………Les créateurs nippons se penchent sur le problème et commencent par observer ce qui se fait ailleurs …….. ne trouvant pas la solution, ils feuillettent alors le grand livre des poupées du passé et sont alors frappés par l’ingéniosité des articulations des corps des poupées de porcelaine !!!

Les vraies origines

Nous pouvons dorénavant aborder le « quoi que » que nous avons laissé de coté !

Les articulations de nos merveilleuses porcelaines : Jumeau, Bru, Steiner et même S.F.B.J, sont analysées, disséquées, décortiquées, étudiées pour donner naissance, 100 ans plus tard, aux « Ball Jointed Doll », en français « poupée à jointures à boule ».

En 1998/1999, sous les coups de ciseaux du sculpteur de la firme Volks Enko Akihito, naitront les quatre sœurs Nana, Sara, Megu et Kira. Ce sont les premières BJD, et elles seront suivies par des centaines de modèles tous plus différents des uns des autres.


DSCF9022.jpg

A gauche, l'articulation d'une jambe de poupée Allemande de 1930

 

A droite, l'articulation d'une jambe de poupée Iplehouse de 2009

A gauche, l'articulation d'un bras d'une poupée Allemande de 1930

A droite, l'articulation d'un bras de poupée Iplehouse de 2009

L’arrivée en France

En France, les « résines » vont faire une entrée très attendue des avertis mais confidentielle pour la plupart des autres passionnés de poupées, au salon du Paris Fashion Doll de mars 2007.

La société Volks avait fait le déplacement et dut faire face à de nombreuses commandes de B.J.D !

Dans la foulée, un forum (groupe de discussion sur internet) devenu aujourd’hui incontournable, voit le jour…….. Matériel Celeste. Il sera le précurseur en la matière.

Aujourd’hui le Japon n’a plus l’exclusivité de la fabrication de ces « résines », la Corée ouvre des écoles pour apprendre à sculpter les B.J.D et propose un catalogue d’au moins une trentaine de marques différentes. La chine a très vite suivi et aujourd’hui les américains tentent à leur tour une incursion dans ce monde magique en articulant leurs poupées existantes ……ou en proposant aussi des modèles spécifiques telle la Marley de Robert Tonner.

Jusqu’en 2005, le phénomène restera japonais. Volks va parfaire ses poupées et fera appel à de nouveaux artistes comme ARAKI (qui fondera sa propre firme plus tard : Alchemic Labo) pour créer les UNOSS et enfin les SD13 !

Si dans le monde des poupées anciennes, certaines marques ou poupées sont amoureusement collectionnées, le monde de la BJD possède également ses stars ! Les poupées japonaises sont et resteront le saint Graal des collectionneurs. Leur prix très élevé, le nombre restreint des fabrications (le moule est immédiatement détruit après façonnage), font d’elles des raretés très recherchées.

Les coréens proposent de très belles poupées a des prix très élevés, de grande qualité mais également (…et hélas) des bas de gamme vraiment ………… bas de gamme.

En ce qui concerne les productions chinoises et américaines, cela va du « moins pire » au pire……(lire les commentaires sur ce sujet, en bas de page).

Leur place dans nos collections

Mais en quoi ces poupées sont-elles différentes des autres ? Tout d’abord par leur utilisation. Elles sont les « jouets » des grands adolescents, des femmes et d’hommes mûrs voire même de vénérables mamies ! Elles peuvent prendre toutes les positions sans perdre l’équilibre mais surtout, les tailles sont standardisées et les vêtements peuvent aussi bien convenir à une japonaise qu’à une coréenne ……

…..oui oui bien sur………. les chinoises aussi !!! Les poupées représentent des filles ou des garçons et suivent de très prés la mode japonaise des mangas. On leur coud, crée, fabrique des vestiaires complets, des accessoires, des chaussures, des bijoux et tout ce qui contribue au bonheur de jouer à la poupée !!!

Vous voila prêts ou prêtes à faire votre entrée chez les « béjidiste » ? Il vous reste encore à choisir votre poupée et ce n’est pas la chose la plus facile.

Il existe des modèles de 11 cm à 80 cm, appelés YO SD – SD – MSD et autres initiales qui rendent encore un peu plus confus ce monde la. (lire les commentaires en bas de page)

SD sont les initiales de Super Dolfie ……..Dolfie est la contraction de deux mots :doll (poupée en anglais) et figurine….Elle mesure entre 58 et 70 cm

La poupée, fille ou garçon peut être achetée complètement « vierge », on pourra alors se lancer dans le maquillage du visage et du corps (Make-up) et lui donner les couleurs d’un être de chair. Il faudra l’animer avec la pose des yeux et la perruque, lui donner vie en tendant les élastiques (on dit dans ce cas re-stringuer) et enfin lui trouver un style de vêtements.

On peut même pour les moins avertis en couture, les acheter toute habillées dans ce cas on dira d’elles qu’elles sont Fullset, c'est-à-dire maquillée, « perruquée » et portant des vêtements. Ce seront toujours des séries limitées !

On peut aussi les habiller comme des personnes vivantes. On peut s’inspirer, par exemple de célébrités japonaises, des personnages de mangas ou des membres de nos familles (par ex.) dans ce cas, on parlera de Cosplay (contraction de costume et playing).

 

 

A gauche, l'intérieur de la tête d'une BJD

A droite, un cosplay d'uniforme de maréchal des logis

Quelques infos en vrac

Certaines séries limitées sont pré-vendues durant une quinzaine de jours. La fabrication se fait uniquement sur le nombre de commandes et le moule est définitivement détruit. C’est le cas de Victo de la série limitée Jin Woo de Souldoll.

• Plusieurs tailles sont maintenant proposées : SD ou SD 13 (Super Dolfie) = 58 à 70 cm, MSD (Mini super Dolfie) = 44/45 cm, Yo Sd (Yo Super Dolfe) moins de 20 cm. Il y a plein d’autres tailles, 29 cm et 15 cm.

• Fullset (F.S): la poupée est complète.

• Full choice system (F.S.C) : on crée la poupée en achetant tous les éléments séparément.

• Normal Skin : La couleur de la peau est chair

• White Skin : la couleur de peau est blanche

• Tanned : la couleur de peau est bronzée ou halée.

• La résine est très fragile, elle se casse et se colore au contact des vêtements et du soleil, si on ne passe pas un vernis dessus. (MSC)

• La résine est très lourde ……… selon leur habillage, les poupées peuvent peser plus de 1kg500 !

• Il y a des couturières spécialisées dans les vêtements de BJD …… elles font un travail de recherche et de grande qualité. Les noms les plus connus du milieu sont Veraker, Val et Asella, Lolotte, Buldoll et bien d’autres encore à découvrir sur le forum de Matériel Céleste..

Il n’y a qu’une seule firme à notre connaissance et reconnue par le forum Matériel Céleste qui propose des BJD en vinyle : OBITSU. Elles sont jolies mais les articulations sont très grinçantes. Elles se posent sur un support aimantée et plat, ce qui est un sérieux atout puisqu’elles ne peuvent quasiment pas tomber. Deux tailles sont proposées : taille Barbie et 58 cm. D’un prix très abordable, elles ont l’intérêt de pouvoir voyager à peu prés partout et sont quasi incassables.

Oups !!!!!! J’allais oublier ………. Il est de coutume d’inventer une vie à nos « résines »…. On leur invente une identité, un caractère et des amis……. comme dans la réalité !

Isabelle D.

Site à visiter absolument :

materielceleste.forumactif.com : Le site incontournable

souldoll.com : Pour acheter une BJD comme Victo

angell-studio.com: Pour acheter une BJ comme MAX

 

Mes sources :

Forum internet Materielceleste.com

Entretien avec des béjidistes

Poupées

Photos : Collection personnelle

Quelques précisions: 

Nous venons de recevoir quelques réactions à notre article ecris en 2009. 

Nous pensons que ces interventions sont interressantes et surtout qu'elles reflètent le courant d'aujourd'hui (juillet 2014). Nous les ajoutons à notre article de manière à informer des divergences d'opinion qu'il peut y avoir sur le sujet.

Cela permettra aux lecteurs et lectrices de pouvois se faire un avis.

Permière intervention :

Bonjour, étant collectionneuse de BJD, je voudrais apporter quelques précisions.

En ce qui concerne les appellations SD, MSD et YoSD, ce sont des appellations spécifiques aux dolls de chez Volks. Les poupées des autres compagnies ont en général elles aussi des appellations spécifiques à la marque, si l'on veut utiliser une appellation générale à toutes, on peut dire " taille SD" ou " taille 1/3 " ( pareil pour " taille MSD " ou " taille 1/4" etc ).

Par ailleurs non les BJD japonaises ne sont pas un saint Graal pour tous les béjidistes comme vous l'écrivez. Personnellement je me fiche bien de quel pays elles viennent, du moment que la doll me plait.

Enfin non contrairement à leur mauvaise réputation dûe à un certain élitisme ( les dolls japonaises comme Saint Graal ? ), les dolls chinoises ou américaines ( ou même françaises puisqu'il y en a ! ) ne sont pas de plus mauvaise qualité que les dolls coréennes ou japonaises. Je parle en connaissance de cause, puisque je possède une " petite chinoise " à la qualité tout-à-fait honorable.

En espérant que ma contribution permettra d'élargir votre vision du hobby.

Lylyesp, mordue de BJD depuis 4 ans.

Deuxième intervention :

Bonjour,

Je viens de tomber sur votre site par hasard et il y a quand même un petit quelque chose qui me chagrine...


Je suis dans la passion des BJD depuis une quinzaine d'années et votre article dessus a quelques petites erreurs, principalement concernant la "qualité"

Je dois être une "ratée" étant donné que les poupées japonaises ne sont absolument pas mon "saint graal"... elles n'ont rien de plus que les autres (a part un prix abusé pour pas grand chose de plus...marketing)


99% des poupées que les gens achètent dans le hobby sont coréennes...eh oui... les dolls coréennes sont de très bonne qualité, il n'y en a pas de mauvaise.
Idem concernant les autres qui sont citées, la différence de prix n'est due qu'aux sculpteurs des moules, aux détails, a la résine aussi, mais la résine d'une poupée "chinoise" comme vous dites n'est pas de moins bonne qualité qu'une coréenne. J'en ai de toutes les nationalités et j'ai pu comparer, parfois c'est même l'inverse.

Le prix d'une BJD n'est absolument pas un signe de qualité, prenons en exemple Fairyland qui a augmenté énormément ses prix parce qu'ils avaient du succès et voulaient uniquement se faire plus d'argent.


Les services, quand a eux, ont énormément chuté... les dolls sont faites à la chaine, on a de plus en plus de ratés et de gens déçus. Et Luts est en train de suivre leur exemple malheureusement.

Cela me chagrine parce que cet article entretient l'élitisme stupide qui existe dans le monde des BJD.

Enfin voilà, j'espère que vous aurez compris ce que je tente de vous expliquer, parce que c'est bien malheureux et ça donne de fausses idées aux débutantes en BJD qui s'informent.

Merci de m'avoir lue et passez une bonne journée

 Troisème intervention :

Nous ne mettrons pas le texte de "Bjidiste en colère" car comme il est de coutume chez les internautes de petite qualité, il est facile de porter des accusations non fondées sur la qualité de nos connaissances et mettre en doute ce qu'on écrit simplement parce qu'on n'est pas d'accord. Cela relève plutôt  d'un problème de compréhension de notre texte (savoir lire c'est bien, comprendre c'est mieux). Donc, chère Béjidiste en colère, ne montrez pas le mauvais coté de la collection, pensez plutôt que nous avons tous droit à notre opinion.

Je signe ma réponse : Isabelle, béjidiste depuis 2001.

Je possède les dolls en photo  sur l'article (donc, aucune japonaise) et depuis peu, quelques françaises comme celles de Misterminou Dolls et Noble Dolls et rêve en secret d'une Dust Of Dolls .........mais peut être que les marques françaises citées font de moi une béjidiste élitiste ? 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site