Petit Colin de Petitcollin

Nous allons nous intéresser aux différents visages du plus célèbre poupon français : Petit Colin de la maison Petitcollin.

C’est le plus ancien poupon de marque française encore produit de nos jours.

Sa longue carrière dans les bras des enfants fait de lui un bébé intemporel qui traverse le temps en souriant dés qu’une fillette joue avec lui.

Petite histoire de la grande firme Petitcollin

Milieu 19ème. Nicolas Petitcollin crée un commerce de peigne, puis un atelier de production de peignes. Il marie sa fille à son neveu, Gustave Petitcollin. Ils s’adjoignent la fabrique de corset Hutin et ensemble, ils fondent une première société en 1896.

En 1901, Gustave et Georges Hutin fondent la S.A Petitcollin.

 Ils utilisent le celluloïd.

La tête d’aigle, marque de Petitcollin est déposée pour la première fois en 1901 puis à l’I.N.P.I en 1903.

La première mention en tant que fabriquant de jouets dans l’Almanach du Commerce date de 1907.

La fabrication des poupées débute en 1912. Ils utiliseront  l’Acéloïd à partir de 1937.

Petit Colin apparait pour la première fois dans le catalogue  de 1927.

La vie de Petit Colin

Son créateur est Monsieur Coffin.

Le premier modèle est Rosélys.


Il n’a qu’une seule mèche qui lui tombe sur le front.

Dés sa création, Petit colin est proposé en différentes tailles allant de 11 cm à 60cm.

A partir de 25 cm, à l’instar des autres modèles de la firme, sa tête est mobile.

Plus tard, des modèles bien plus petits (5cm) verront le jour.

On appelle aussi Petit Colin le modèle Roselys à deux mèches.

 Les deux noms seront utilisés dans les catalogues de la firme ou dans ceux des grands magasins.

En 1935 le nom sera déposé et Petit Colin deviendra le nom de ce bébé.

Ils sont fabriqués en celluloïd.

De 1927 à 1939, Petit colin a des jambes torses ou raides de nourrisson.

Après 1930, il aura des jambes torses, raides ou raides de nourrisson, (c'est-à-dire avec les pieds qui remonte vers le haut comme ceux des nourrissons). Les jambes raides de nourrisson ne seront plus fabriquées après la Seconde Guerre mondiale.

Il peut être de couleur différente : chair, noire, mulâtre, indien.

Le celluloïd peut être mat, brillant, translucide ou opaque. Il y a deux qualités de matériaux appelées Série X pour la forte, et série X bis pour la mince.

Le celluloïd a été remplacé progressivement par L’Acéloïd à partir des années 30.

A partir de 1954, il sera produit en Styrolin (polystyrène en feuille) et en 1956, Petitcollin va commencer a utiliser le polyéthylène.

A sa création, Roselys ou Petit colin ont les yeux peints (avec plusieurs touches de couleurs), en celluloïd (dès 1929) ou en verre.

Les yeux dormeurs apparaissent en 1931, et les dormeurs et riboulants en 1932, puis rivés à partir de 1935.

Après la seconde guerre mondiale, les yeux seront peints de manière uniforme et les yeux en verre seront remplacés par des yeux en matière plastique (polystyrène)

C’est le visage de Petit Colin qui sera utilisé pour le modèle Mignonnette avec un corps à jambes raides jusqu’à 27cm et recevra une perruque, et portera les costumes de nos régions françaises ou d’ailleurs ...

Petit Colin est un des rares bébés à recevoir des mécanismes. Il sera parleur à voix à partir de 1933, Il marche en 1950 recevra une boite à musique entre 1951 et 1954 et sera buveur en 1961. Il sera même utilisé pour le « bébé phonographe ».

En 1936, le grand magasin Printemps commande une série spéciale. La tête de Petit Colin est posée sur un corps bourré, le tout mesurant 60 cm.

Il est toujours fabriqué aujourd’hui. C’est le plus ancien bébé industriel encore produit de nos jours.

Isabelle D.

Photos: Collection privée

 

Sources : CHAUVEAU Elisabeth, Poupées et bébés en celluloïd (1881-1979), Cent ans d’histoire de la poupée française, Paris, 1991, 208 pages, Photos noir et blanc et couleurs.

               CHAUVEAU Elisabeth et LACROIX Yvan, Petitcollin, le baigneur de notre enfance, Histoire d’une fabrique de poupées et de Jouets depuis 1960. Paris 2006, 202 pages, photos couleurs

               Discussions avec Mme Chauveau Elisabeth

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×