Daisy, une poupée mannequin mal connue

Daisy a été créée par la styliste britannique Mary Quant au début des années soixante-dix. Elle fut commercialisée par la compagnie britannique Berwick Timpo Ltd et fabriquée à Hong-Kong, puis, à partir de 1972, par la manufacture Model Toys.

Son nom de Daisy est dû à la marque en forme de marguerite utilisée par sa créatrice. Elle est accompagnée d’un trousseau dont les vêtements ont été conçus par Mary Quant elle-même.

Elle fut commercialisée en France dès 1973 par Timpo, Liedmann et De Massini et on la rencontre dans La Revue du Jouet de mai 1973 où elle est décrite comme un mannequin souple avec une longue chevelure et de nombreux habillages créer par Mary Quant. A partir de 1977, elle va être commercialisée sous la marque Raynal par Jamarex. Elle était accompagnée d’un catalogue présentant ses différentes toilettes. Elle n’apparaît pas dans les catalogues de jouets des grands magasins, mais plusieurs journaux pour la jeunesse publiaient des pages de publicité concernant Daisy. C’est le cas, en particulier du journal Mickey. Comme il était de mise pour la société Jamarex, Daisy est présentée ainsi : « Voici Daisy ! Cette petite personne ravissante et gracieuse aux grands yeux bleus rêveurs, aux boucles douces, c’est la nouvelle jeune fille romantique d’aujourd’hui. Viens ! Partons dans un monde merveilleux. »

En France, elle recevra quelques accessoires, en particulier une balançoire, en 1979, mais aussi un skate-board, aura de très nombreux vêtements commercialisés sous la marque Raynal, et il existe même un modèle à perruque interchangeable. En Grande Bretagne, elle aura une bicyclette, un cheval nommé Archie, ainsi que du mobilier avec une chambre à coucher complète et un salon. Il semblerait même qu’elle ait eu une maison.

C’est une petite poupée entièrement en PVC haute de 24cm. Elle est articulée aux épaules et aux hanches et à la taille. Sa tête est emboîtée sur le corps. Le tronc est en PVC durci tandis que la tête et les membres sont souples. Elle porte de longs cheveux blonds implantés, mais on en rencontre de plus foncés. Elle a les yeux peints et une petite bouche fermée. Sur le tronc, elle est marquée c dans un cercle, MODEL TOYS LTD/ HONG KONG. En France, d’où elle disparaîtra à la fin des années soixante dix, seules les boîtes pouvaient être marquées Poupées Raynal.

A partir de 1980, elle fut distribuée en Europe par la Flair Toys. Cette société sera vendue à Hartbutts Plasticene Ltd qui continuera à promouvoir Daisy jusqu’en 1983.

Par Elisabeth Chauveau pour le site Clara, l'Odyssée des jouets et des poupées.

Sources

La revue du jouet de 1973 à 1980

Bibliographie:

BAIRD Frances, British Teenage Dolls, 1956-1984, New Cavendish Books, Londres, 2004, 195 pages, illustrations couleurs.

CHAUVEAU Elisabeth,Les Poupées Raynal, la marque de qualité. Histoire d’une fabrique.

Paris 2008, 215 pages, illustrations noir et blanc et couleurs.

SEREE Claudie et ODIN Samy, Poupées-mannequins, Anthologie pour collectionneurs. Musée de la Poupée Paris, 2000, 160 pages, photos couleurs par Guido ODIN

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×